Charmante petite ville dans un cadre pittoresque sur la rivière Creuse, au sud de la région ‘Centre’ et dans le département de l’Indre.
La ville s’est à l’origine développée autour d’un important château médiéval, puis au fil des siècles le centre de la ville se déplace lentement ; avant le 15ème siècle la plupart des commerces étaient basés sur l’autre côté de la Creuse.
Les maisons qui bordent la rivière sont les plus pittoresques d’Argenton ; beaucoup ont des balcons qui surplombent l’eau , l’église de Saint-Benoit et un vieux pont de pierre ajoutent à l’intérêt de la scène.

Il y a aussi plusieurs petits sites à découvrir dans la ville. Vous pouvez voir les ruines d’un ancien château (les ruines ne sont pas très vastes – Richelieu a fait un travail impressionnant de démolition après la révolution) et trois églises:
– la chapelle de Saint-Benoît, datant du 15ème siècle et aujourd’hui utilisée pour des expositions;
– l’église de Saint-Sauveur, datant également du 15e siècle et avec un clocher du 19e siècle impressionnant;
– l’église de Saint-Etienne – à l’intérieur on peut voir le grand tableau de Paul Chenavard appelé ‘Le martyr de Saint-Polycarpe’

Vous tomberez sur un bon nombre de maisons médiévales dans le centre historique (en particulier dans la partie de la ville sur la rive droite du fleuve), le plus impressionnant est l’Hôtel de Scévole (17ème siècle) .
Un pont médiéval enjambe la rivière Creuse à Argenton-sur-Creuse, construit quand la ville a grandi pour occuper la rive droite du fleuve à l’époque médiévale.
Le pont d’origine du 15ème siècle abritait des maisons et des magasins importants construits sur le pont lui-même et soutenus par les piles du pont.
Un sentier suit le long de la rivière dans la ville, en partant à proximité de l’ancien pont. Au 19ème siècle une industrie florissante basée autour des tanneries et des moulins à farine s’était développée le long de la rivière ; ce commerce a cédé la place à la suite aux chemiseries, qui pour une période de temps ont apporté la richesse à la ville.

Moulins d’Argenton-sur-Creuse

Il y a 150 ans, il y avait de nombreux moulins actifs le long de la rivière, avec moulins à blé, moulins à tan et des moulins à foulon. Vous pouvez toujours voir trois de ces moulins d’origine le long de la rivière.

Une note plus triste dans l’histoire d’Argenton-sur-Creuse est également commémorée par un monument à la mémoire des 56 civils assassinés dans la ville par les nazis en Juin 1944 dans le cadre de leurs efforts anti-résistance quand ils se sont déplacés vers le nord de la France pour répondre aux forces d’invasion alliées (voir aussi Oradour-sur-Glane au sud).

Photos

A ne pas manquer à Argenton ou à proximité :

argentomagus

Musée de la Chemiserie

Il y a 150 ans, s’ouvrait à Argenton-sur-Creuse le premier atelier de confection de chemises. Découvrez le travail et la vie des « chemisières » qui ont fait la renommée d’Argenton.
Rue Charles Brillaud, 36200 Argenton-sur-Creuse. Tél : 02.54.24.34.69

Argentomagus

La ville gallo-romaine d'Argentomagus est un site archéologique exceptionnel. Vous remontez le temps, de la préhistoire à la fin de l'époque romaine.
36200 Saint-Marcel
Tél : 02.54.24.47.31

Vallée des peintres

Sur les traces des impressionnistes. La Vallée de la Creuse a inspiré de célèbres peintres impressionnistes, séduits par ses paysages remarquables au bord de l’eau et ses villages pittoresques et paisibles.

Gargilesse

Un village d’artistes, refuge de George Sand. En chef de file du romantisme, George Sand s’établit à Gargilesse. L’auteure vient fréquemment dans son petit refuge de l’Indre pour retrouver le calme propice au travail d’écriture.

A propos

  • Mentions légales
  • Charte de confidentialité

Contact

Partenaires

Défiler vers le haut