Beaulieu sur Dordogne

Lieu stratégique depuis le Moyen-âge, lieu spirituel témoin de l’épopée des gabares, Beaulieu incarne douceur de vivre et surprenantes découvertes.

Beaulieu-sur-Dordogne, ville fleurie au patrimoine historique où la qualité de vie est appréciée par ses habitants ainsi que par les nombreux touristes qui s’offrent une  pause nature au bord de la rivière.

Au haut Moyen-âge, Beaulieu était un petit village de pêcheurs et d’éleveurs, sur un méandre de la Dordogne, appelé Vellinus. Seigneur de la famille de Turenne, Rodolphe chevauchait sur ses terres quand il s’arrêta dans ce petit village. Selon la légende, émerveillé par la beauté des lieux, il rebaptisa le village Bellus Locus (Beau Lieu en latin altéré) et décida vers 856-858 d’y fonder une abbaye bénédictine afin d’attirer les pèlerins et de développer le territoire.

Beaulieu se situant sur un lieu stratégique aux confins de trois provinces, l’abbaye s’enrichit rapidement.  La ville se développa autour de l’abbaye avec un rempart de forme circulaire percé de trois portes fortifiées.

De mai à fin octobre, des balades en gabare sont proposées au départ de Beaulieu. Ces pittoresques promenades commentées sont l’occasion de remonter le temps et de plonger dans l’univers de la batellerie.

Fermer le menu