Fresnay sur Sarthe

Nichée aux portes des Alpes Mancelles, la petite cité de caractère de Fresnay-sur-Sarthe, labellisée station verte de vacances, forme un ensemble pittoresque, avec les remparts de son vieux château, ses maisons anciennes, son pont sur la Sarthe et ses berges verdoyantes. Un tableau harmonieux que l’on peut admirer depuis les bords de Sarthe, mais aussi depuis le jardin public du château qui domine la rivière.

La ville a reçu le classement touristique officielle de «petite cité de caractère».

Explorer Fresnay-sur-Sarthe

Le centre de Fresnay-sur-Sarthe est dominé par une jolie section de la rivière Sarthe, traversé ici par un vieux pont de pierre et avec une zone rocheuse substantielles soulevées qui conserve encore les murailles d’un château médiéval. L’ensemble de pont, de la rivière et du château est très photogénique.

A l’arrière de ces murs vous pouvez voir une partie du château avec une passerelle et deux tours solides en pierre (la poterne), tandis que à l’intérieur des murs on trouve maintenant un petit jardin où vous pourrez profiter de belles vues sur le fleuve et voir également les murs en ruines du donjon d’origine.

Aussi à Fresnay-sur-Sarthe, directement en face du château, vous pouvez voir la salle de marché traditionnel avec ses colonnes en pierre solide et la charpente apparente.

Peut-être l’endroit le plus attrayant de se promener après avoir exploré autour du château est de suivre la rue du Bourg-Neuf qui suit le long des berges de la rivière Sarthe en passant quelques maisons très pittoresques sur un chemin qui conduit à la Moulin d’ Espaillard, une traditionnel moulin à eau (bien que la vue sur le fleuve est souvent bloqué par les maisons).

Vestige du XVe siècle, la poterne du château, située à l’entrée du jardin, abrite de nos jours le musée “A. Loré du Moyen Âge”, consacré à l’époque médiévale. À quelques rues de là, l’église romane Notre-Dame, ornée d’une remarquable porte en chêne sculpté du XVIe siècle, constitue un autre joyau de la cité à contempler.

À découvrir également, le musée de la Coiffe, installé dans la salle du Lion, qui expose une superbe collection de coiffes sarthoises datant des XIXe et début XXe siècles.

Fermer le menu