Moret sur Loing​

La place royale, les remparts, le donjon du XIIe siècle sont fiers de leurs racines médiévales et structurent l’architecture de la vieille ville. Si les 1356 mètres de remparts et la vingtaine de tourelles ne sont plus tous là, les deux portes de Bourgogne et de Samois et l’urbanisme du centre-ville témoignent magnifiquement de ce passé médiéval.

La majesté des portes, le pont et les bords du Loing tout comme l’église Notre Dame font de Moret un site incontournable pour les amateurs d’histoire de randonnée et de peinture. Au gré de vos déambulations au cœur de la ville, vous découvrirez les superbes façades renaissance, la Maison du sucre d’orge, spécialité des sœurs de Moret-sur-Loing depuis le XVIIe siècle ou encore la maison et la tombe d’Alfred Sisley, « l’impressionniste Morétain » qui sut le premier capter la majesté et la lumière de la cité.

Nombre de touristes viennent pour voir les sites peints par Sisley, dont les « spots » sont encore préservés : le pont sur le Loing, immortalisé par le peintre, l’église Notre-Dame, le donjon dominateur, les chemins de halage…

Pour vous, qui venez en voisin, profitez des visites guidées et n’hésitez pas à vous perdre dans les petites rues ou le long des berges, avant de vous restaurer à l’une des meilleures tables de la ville. Randonnées, descentes en canoës, arrivée en bateau au port escale, le point Sisley, le musée municipal, le Musée du vélo, les festivités des fêtes de Printemps et 1900 – en mai et septembre – le cœur de Moret bat toujours aussi fort !

Classée parmi « Les 100 plus beaux détours de France », Moret-sur-Loing, en Seine-et-Marne, est une destination médiévale et impressionniste très prisée.

C’est sans conteste l’une des destinations de charme de l’Ile-de-France les plus prisées des touristes.

Les promeneurs adorent goûter le charme des vieilles pierres mais aussi se détendre sur les bords du Loing bordés de remparts, de tourelles et de moulins. Si la baignade est interdite, pêche, canoë-kayak et tourisme fluvial font partie des attractions plébiscitées.

La dernière halte de Napoléon

Rien que dans le centre-bourg, il y a foule de détails à découvrir. Les noms des ruelles évoquent toutes les activités qui animèrent jadis la bourgade, comme l’agriculture, l’artisanat, la religion… S’y promener, c’est se laisser séduire par les maisons à colombages, les demeures anciennes ou les façades originales comme celle dite Renaissance déplacée après moult péripéties dans la cour de l’hôtel de Ville.

Fermer le menu